Population de La Tuile en 2020

La situation pandémique exceptionnelle qui a prévalu en 2020 nous a contraints à des  adaptations constantes de notre dispositif d’accueil afin de garantir un haut niveau de sécurité sanitaire aux bénéficiaires et collaborateurs. Parmi ces mesures la location d’un studio supplémentaire à l’Accueil24 et la location de 4 chambres à l’hôtel Elite nous ont permis d’éviter une trop grande concentration de bénéficiaires à l’accueil d’urgence. Une circulation moindre des usagers en provenance d’autres cantons est également observée. Enfin la réduction des durées de séjours à l’accueil d’urgence est également le résultat escompté de l’off re périphérique graduellement développée depuis plus de 15 ans. L’Accueil24, les logements accompagnés de Fribourg, Bulle et Villars-Sur-Glâne, les suivis à domicile tels sont les services complémentaires d’un dispositif efficient qui favorise la réduction des situations d’urgence par la réinsertion domiciliaire, les suivis sociaux et à domicile.

Évolution du nombre de personnes
En 2020 le nombre total des personnes hébergées au centre d’accueil est de 464 ce qui représente une diminution de -12.12% par rapport à l’année 2019 (528 p.). Les motifs invoqués précédemment en constituent la principale explication. L’accueil de nuit et l’Accueil24 totalisent 478 personnes ce qui présente une diminution de -11.15% par rapport à 2019.

Évolution du nombre de nuitées
Les nuitées cumulées du centre d’accueil d’urgence et celles de l’Urgence24 présentent un total de 8788 nuitées. C’est une diminution de -4.76% par rapport à 2020. Avec 7 places à disposition l’offre d’Urgence24 permet à des personnes vulnérables ou grands précaires, de bénéficier d’un accueil adapté à leurs besoins spécifiques. Les 2107 nuitées enregistrées dans ce service en 2020 représentent 31.54% du total des nuitées cumulées entre accueil d’urgence et Urgence24 (8788 nuitées). Sans l’offre d’Urgence24 le centre d’accueil d’urgence n’aurait pu faire face à la situation pandémique que nous avons connue en 2020.

Évolution nuitées – personnes
Ce graphique permet d’appréhender les effets induits par l’augmentation de l’offre périphérique sur les statistiques de fréquentation de l’accueil d’urgence. En 2020 les logements accompagnés de Fribourg, Bulle et Villars-Sur-Glâne totalisent 28 places, et l’Accueil24 permet d’accueillir 6 bénéficiaires. A ceci s’ajoute la location pour une durée limitée de 8 chambres à l’hôtel Elite. Ces offres ont une incidence incontestable sur la stabilisation du nombre de nuitées et de personnes.

 

Domicile
En tenant compte du dernier domicile légal, les nuitées (centre d’Accueil d’urgence) se répartissent de la façon suivante :
• 6122 nuitées – personnes domiciliées dans le canton (70 %).
• 167 nuitées – personnes domiciliées en Suisse (2%)
• 2300 nuitées – personnes domiciliées à l’étranger (26%)
• 199 nuitées – personnes sans domicile connu (2%)
La priorité de l’accueil accordée aux ressortissants cantonaux permet d’expliquer la très forte représentation de ce groupe d’usagers 70%. Les trois autres groupes cumulés représentent 30% de la population de La Tuile.

 

Durée des séjours
Un des faits marquant de l’évolution constatée cette année réside dans la diminution du nombre des longs séjours effectués par les ressortissants cantonaux à l’Accueil de nuit (catégories plus de 90 jours et surtout de 31 à 90 jours). En effet, avec 1997 nuitées cumulées pour les personnes ayant séjournées plus de 90 nuits à l’Accueil d’urgence, nous constatons en 2020 une diminution de -5.04% par rapport à 2019. Avec 1960 nuitées les séjours de moyenne durée (31 à 90 jours) présentent une nette diminution de -15.19% par rapport à 2019. La diminution des séjours de longue et moyenne durée s’explique en partie par l’augmentation de l’offre à l’Accueil24 rendue nécessaire par la situation pandémique. Les courts séjours 11 à 30 nuitées avec 1602 nuitées présentent une
légère augmentation de 1.91% par rapport à 2019. Enfin les courts séjours 1 à 10 jours présentent une diminution de -13.29%. Avec 1122 nuitées pour cette catégorie nous retrouvons un niveau comparable aux année 2017 et 2018. Par définition un centre d’accueil d’urgence ne vise pas l’établissement à long terme de ses usagers. Les mesures périphériques favorisent la réduction des longs séjours et permettent par leur diversité d’intervenir à différents niveaux.

Les séjours de plus de 90 nuitées cumulent à eux seuls 1997 nuitées, ils ne concernent pourtant que 10 personnes. Ce résultat démontre la stabilisation souhaitée de ce groupe d’usagers au profit des personnes effectuant des séjours plus courts.

 

Problématique manifestes
Cette statistique ne concerne que les personnes ayant séjourné plus de 30 jours au centre d’accueil. En effet, un accueil bas-seuil garantit l’anonymat et il intègre les bénéficiaires
quelles que soient leurs problématiques personnelles. C’est pourquoi l’établissement d’une statistique dans ce domaine, ne peut par conséquent avoir qu’une valeur indicative.                                        A noter que les personnes en situation de précarité résidentielle sont les plus nombreuses elles représentent 46% des séjours de longue durée.