Hébergement

Voici plus de 10 ans que la Tuile propose des logements accompagnés transitoires à ses usagers du centre d’accueil.

Logements accompagnés

Notre offre en logements accompagnés est réparties sur 3 sites, Fribourg, Bulle et Villars-sur-Glâne.

LES LOGEMENTS ACCOMPAGNES

L’accueil d’urgence n’est pas une finalité et nous devons sans cesse élaborer d’autres réponses au manque de logement. Dans cette dynamique, le logement accompagné prévient les arrivées et favorise les départs du centre d’accueil d’urgence ; il est ainsi un outil préventif et vise une « réinsertion par le logement ».

La Tuile propose des structures à Fribourg, Bulle et Villars-sur-Glâne.

Les logements accompagnés s’adressent à une population mixte, âgée de plus de 30 ans et permettent tout d’abord de retrouver un domicile légal, une stabilité, pour se réapproprier certaines compétences, modifier certaines habitudes et/ou comportements, élaborer de nouveaux objectifs, etc.

Le logement accompagné est un « passage » car il n’est que transitoire. Les locataires sortant intégreront pour la plupart un appartement indépendant, pour d’autres il s’agira d’une institution.

Le suivi socio-éducatif proposé dans les logements accompagnés s’articule ainsi :

  • des visites, une à deux fois par semaine, réalisées par des éducateurs sociaux formés et en formation ;
  • des entretiens individuels et des séances de réseau selon les besoins ;
  • un accompagnement pour certaines tâches/activités à l’extérieur.

Logement sociaux accompagnés: nouveau partenariat
pdf Villars-sur-Glâne - Bulletin communal - N°428 - 2014 | pdf

L’ACCOMPAGNEMENT AU LOGEMENT

Ce service vise en premier lieu le « maintien au logement » ; la visite de l’éducateur/trice au domicile privé de la personne concernée, peut se réaliser à un rythme mensuel, bimensuel ou hebdomadaire. L’action socio-éducative est axée principalement sur le soutien et/ou le développement des capacités à habiter.

Certains bénéficiaires quittent le centre d’urgence ou l’Accueil 24 heures pour un appartement indépendant. D’autres l’ont perdu ou risquent la perte (plaintes du voisinage) ; un accompagnement à domicile est nécessaire afin d’éviter une dégradation de la situation et une admission au centre d’urgence.

L’accompagnement au logement soutient le locataire dans la gestion de son quotidien en tenant compte de ses besoins et objectifs individuels. Enfin, s’il prévient les arrivées et les retours à l’accueil d’urgence, il renforce également son dispositif de sortie.

Modulable en fonction des besoins spécifiques et du degré d’autonomie des bénéficiaires, le suivi socio-éducatif réalisé aussi bien dans les logements accompagnés qu’au domicile privé du bénéficiaire peut concerner les domaines suivants :

  • l’organisation des repas (menus, liste de courses, mise en lien avec les services spécialisés)  ;
  • les achats (alimentation, effets personnels) ;
  • la gestion de la santé et des médicaments (en collaboration avec le médecin traitant) ;
  • la gestion de l’argent (en collaboration avec la curatelle ou le service social, cas échéant) ;
  • l’organisation de la lessive ;
  • la recherche d’un travail, d’une activité (mise en lien avec les services spécialisés) ;
  • les activités d’occupation et de loisirs (rechercher, proposer et organiser la participation à des activités) ;
  • l’entretien du logement (nettoyages courants) ;
  • les relations avec le voisinage ;
  • la gestion des rendez-vous.