L’installation d’un village de tentes à la place Georges-Python du 13 au 16 octobre 2022 donnera lieu à divers évènements festifs et culturels.

Mais à l’occasion de son 30ème anniversaire, La Tuile souhaitait également ouvrir un espace de réflexions et d’échanges. Un chapiteau dressé sur la place, abritera le 14 et 15 octobre deux Forums dédiés à des thématiques qui constituent certains des plus importants jalons de l’engagement de La Tuile ces 3 dernières décennies.

Les forums sont ouverts à toutes et tous ! Celles et ceux qui le souhaitent pourront adresser leurs questions et remarques aux intervenant e s.

La culture avec tous - Vendredi 14.10.2022 de 17h15 à 18h45

La culture n’est-elle pas un besoin essentiel, un droit vital, vecteur d’insertion et de cohésion sociale ?  Quels liens peut-on établir entre la pratique du travail social avec des populations sans domicile fixe et la participation culturelle ? Comment favoriser l’accès à l’offre culturelle de publics avec peu ou pas de moyens ? Avec leurs perspectives personnelles et professionnelles, leurs sensibilités et leurs expertises, c’est à ces questions et de nombreuses autres que les participant-e-s de cette table de discussion tenteront de répondre.

Participant-e-s :

  • Dany Walker : Artiste, peintre, acteur
  • Patrice Meyer-Bisch : Président de l’Observatoire de la diversité et des droits culturels, coordonnateur de la chaire UNESCO
  • Eric Mullener : Directeur de l’Association La Tuile.
  • Claudia Della Croce : Professeure en travail social, animatrice socioculturelle et ergologue (HETSL)
  • Natacha Roos : Cheffe du service de la culture de la Ville de Fribourg

Modérateur : Louis Ruffieux

Synthèse : Antoine Sansonnens

Rendre visible l’invisible. Confiance, sensibilité et vitalité au cœur des pratiques sociales - Samedi 15.10.2022 de 14h00 à 15h30

Dans les nombreuses activités menées par l’association La Tuile, il se dissimule du « subtil », du « délicat », de « l’implicite », de « l’intangible » qui ne peut se traduire directement dans un langage gestionnaire d’efficience. Loin d’être anodines, ces pratiques constituent, bien au contraire, les fondements du travail réalisé par l’association depuis ses 30 ans d’existence.

Le pari de cette table de discussion est, ainsi, de tenter de mettre en mots et en réflexion le rôle de l’ensemble de ces pratiques sociales que l’on peut qualifier d’invisibles. Elles peuvent se décliner en termes de confiance, de sensibilité, d’actes symboliques, de vitalité des lieux, de bonnes circonstances ou encore se matérialiser par la naissance d’une communauté éphémère d’entraide favorisée par l’aménagement d’un lieu particulier.

C’est donc sur ce thème des pratiques invisibles qui, nous l’espérons, ouvrira la voie à des réflexions porteuses sur le travail social à l’égard de publics touchés par de la précarité résidentielle, à propos du rôle joué par l’agencement d’espaces de vie dans leurs parcours ou encore, autour des dispositions prises ou à prendre pour faire face au « sans-abrisme » que portera l’échange.

Participant-e-s

  • Gaëtan Tornare : Locataire des logements accompagnés de La Tuile
  • Sylvie Goumaz : Responsable socio-éducative, La Tuile
  • Michel Favre : Travailleur social au sein de l’êtrier
  • Claude de Jonckheere : Philosophe et professeur émérite en travail social (HETS-GE)
  • Carolyne Grimard : Sociologue et professeur en travail social (UdeM)

Modérateur : Antoine Sansonnens (UniFR)