Rapports annuels

Le rapport annuel fait le point sur l’activité de l’année écoulée. On y trouve des informations concernant les réflexions et préoccupations du comité et de la direction de notre association, l’évolution de nos activités à l’accueil d’urgence et dans nos logements accompagnés, ainsi que les statistiques et les finances.

La Tuile fête cette année son 30ème anniversaire. Vous découvrirez dans ce rapport le témoignage des acteurs qui ont contribué à la création et à l’évolution de notre Association. Pour ma part, le temps est venu d’adresser à chacune et chacun un chaleureux aurevoir !

Lorsque à 60 ans j’évoquais mes activités de futur retraité, je me voyais balayeur à la Tuile !

Hélas, on ne sort pas si facilement de sa zone de confort dirait un de nos coach et n’est pas Michel Simonet qui veut. En bref depuis quasiment 20 ans, je me retrouve président du Comité de la Tuile alors que ma vie durant je n’ai cessé de râler contre ces vieux croutons toujours aux affaires dans diverses associations et fondations…

Je savais que la Tuile était une entreprise particulière et n’était pas qu’un asile de nuit mais j’étais loin de me douter quelle entreprise j’allais découvrir.

Formé à la pédagogie institutionnelle, j’étais loin de me douter que j’allais trouver une entreprise quasi modèle de cette philosophie qui ne parle pas de management mais d’auto-analyse pour une remise en question permanente de ses fonctionnements collectifs et individuels.

Une entreprise dont toute la culture est centrée en permanence sur la recherche de solutions avec et pour ses usagers grâce à l’intelligence collective.

Une entreprise en créativité permanente tant pour ses activités que pour leurs financements qui ne peuvent être seulement étatiques si elle veut garder une juste liberté.

Une entreprise qui aux travers de toutes ses activités, a la vision et la volonté de faire société avec tous ces résultats tant humains que financiers.

Une entreprise qui par respect de ses usagers est exigeante sur la formation de ses acteurs tout en leur donnant les moyens nécessaires tant formels qu’informels par le vécu institutionnel.

Mais être membre du Comité d’une telle maison et a fortiori en être le Président n’est pas une sinécure ! Pour le tenant du titre cela comporte également des exigences et des défis en termes d’apprentissage.

Il s’agit essentiellement de bien différencier les rôles respectifs de l’exécutif et de l’opérationnel. Et en la matière quoi de mieux que sa propre analyse de fonctionnement et de confrontation des attentes.

C’est avec émotion que j’exprime une toute dernière fois ma vive reconnaissance envers les équipes de La Tuile qui en 30 ans d’activités ont su relever des défis considérables et parfois éprouvants. J’adresse mes remerciements à la Direction de la Santé qui a toujours soutenu notre action. A la LORO également qui année après année a été présente par sa subvention régulière mais a aussi toujours compris et soutenu nos projets novateurs. Un grand merci également à nos donateurs tant individuels qu’institutionnels qui permettent notre action et nous donnent l’impulsion et l’envie de poursuivre. Merci enfin à notre Comité qui par ses questions, encouragements et décisions, permet la réflexion et la marche en avant.

Enfin, merci à la Tuile d’être ce qu’elle est, merci de m’avoir fait l’honneur d’être le président de son Comité pendant si longtemps

La Tuile fête cette année son 30ème anniversaire. Vous découvrirez dans ce rapport le témoignage des acteurs qui ont contribué à la création et à l’évolution de notre Association. Pour ma part, le temps est venu d’adresser à chacune et chacun un chaleureux aurevoir !

Lorsque à 60 ans j’évoquais mes activités de futur retraité, je me voyais balayeur à la Tuile !

Hélas, on ne sort pas si facilement de sa zone de confort dirait un de nos coach et n’est pas Michel Simonet qui veut. En bref depuis quasiment 20 ans, je me retrouve président du Comité de la Tuile alors que ma vie durant je n’ai cessé de râler contre ces vieux croutons toujours aux affaires dans diverses associations et fondations…

Je savais que la Tuile était une entreprise particulière et n’était pas qu’un asile de nuit mais j’étais loin de me douter quelle entreprise j’allais découvrir.

Formé à la pédagogie institutionnelle, j’étais loin de me douter que j’allais trouver une entreprise quasi modèle de cette philosophie qui ne parle pas de management mais d’auto-analyse pour une remise en question permanente de ses fonctionnements collectifs et individuels.

Une entreprise dont toute la culture est centrée en permanence sur la recherche de solutions avec et pour ses usagers grâce à l’intelligence collective.

Une entreprise en créativité permanente tant pour ses activités que pour leurs financements qui ne peuvent être seulement étatiques si elle veut garder une juste liberté.

Une entreprise qui aux travers de toutes ses activités, a la vision et la volonté de faire société avec tous ces résultats tant humains que financiers.

Une entreprise qui par respect de ses usagers est exigeante sur la formation de ses acteurs tout en leur donnant les moyens nécessaires tant formels qu’informels par le vécu institutionnel.

Mais être membre du Comité d’une telle maison et a fortiori en être le Président n’est pas une sinécure ! Pour le tenant du titre cela comporte également des exigences et des défis en termes d’apprentissage.

Il s’agit essentiellement de bien différencier les rôles respectifs de l’exécutif et de l’opérationnel. Et en la matière quoi de mieux que sa propre analyse de fonctionnement et de confrontation des attentes.

C’est avec émotion que j’exprime une toute dernière fois ma vive reconnaissance envers les équipes de La Tuile qui en 30 ans d’activités ont su relever des défis considérables et parfois éprouvants. J’adresse mes remerciements à la Direction de la Santé qui a toujours soutenu notre action. A la LORO également qui année après année a été présente par sa subvention régulière mais a aussi toujours compris et soutenu nos projets novateurs. Un grand merci également à nos donateurs tant individuels qu’institutionnels qui permettent notre action et nous donnent l’impulsion et l’envie de poursuivre. Merci enfin à notre Comité qui par ses questions, encouragements et décisions, permet la réflexion et la marche en avant.

Enfin, merci à la Tuile d’être ce qu’elle est, merci de m’avoir fait l’honneur d’être le président de son Comité pendant si longtemps

Jean-Claude Jaquet
Président