Un « Hôtel social »

Un lit dans une chambre à deux, trois ou quatre personnes, un souper sain et équilibré, préparé par un cuisinier et des bénévoles,
et un déjeuner le matin avant de quitter le centre.

Vie communautaire

Depuis l’été 2001, La Tuile a pris ses quartiers à la route de Marly 25, après avoir passé neuf années dans un baraquement à la route de Bourguillon. Le centre compte actuellement une capacité d’accueil de 28 places, dont 2 chambres réservées aux femmes. Même si l’accès aux locaux est libre, il est demandé à chaque usager de signer le règlement de maison lors de son admission, ce qui l’engage à respecter les consignes indissociables d’une vie communautaire. La participation aux tâches ménagères est obligatoire pour pouvoir avoir accès aux services du centre. La durée du séjour est limitée.

pdf Règlement de maison | pdf

Durée du séjour

Elle est fixée à 90 nuitées consécutives pour les personnes ayant eu domicile dans le canton de Fribourg (quelle que soit leur nationalité). Les personnes non établies auparavant dans le canton ne peuvent dépasser 10 nuitées consécutives. Après un mois passé à l’extérieur, les personnes peuvent revenir bénéficier des services du centre.

pdf Flyer pour les bénéficiaires à imprimer | pdf

Un "Hôtel social"

Les services proposés par La Tuile sont de deux ordres:

Une offre hôtelière pour parer à la première urgence.

Un lit dans une chambre à deux, trois ou quatre personnes, un souper sain et équilibré, préparé par un cuisinier et des bénévoles, et un déjeuner le matin avant de quitter le centre. Les structures d’hygiène et la possibilité de laver du linge sont très sollicitées. Nous offrons aussi des habits de rechange ainsi que du matériel de première nécessité: savon, dentifrice, rasoir, pansements, etc…

Écoute, conseil et orientation constituent l’axe central de nos services.

Afin que les usagers puissent garder ou retrouver un lien avec l’extérieur, plusieurs journaux et informations sont à disposition et nous les guidons dans leurs démarches administratives. L’orientation vers des services plus spécialisés se fait avec l’accord de la personne. Nous mettons un accent particulier sur la résolution des problèmes qui ont mené à l’hébergement.

Au niveau de l’animation, les soirées sont agrémentées par des jeux de société, l’écoute de musique ou la lecture des ouvrages de notre bibliothèque. Des soirées-vidéo sont prévues le week-end.

Selon les disponibilités, nous proposons des petits travaux occupationnels contre rémunération: peinture, menuiserie, jardinage, mise sous pli, etc…
Au niveau des services, autant que de l’institution, tout est mis en œuvre pour éviter la stigmatisation d’un passage dans un accueil d’urgence.