Clochards d’hier, exclus d’aujourd’hui?

En 2005, la Tuile a totalisé 50’000 nuitées à son compteur, l’occasion d’une Table Ronde sur l’exclusion qui a lieu en octobre 2005.

Organisé par La Tuile, ce débat a suscité un intérêt marqué auprès du public. Une centaine de personnes étaient présentes autour de Alain Berset, conseiller aux Etats, PS/FR, Claudia Cotting, députée PRD, François Mollard, chef du Service de l’Action Sociale du canton de Fribourg, Nicole Jakubowitz, Service social de la Paroisse Réformée, Fribourg, René Knusel, professeur, Université de Lausanne, Eric Mullener, directeur de La Tuile et Roger de Diesbach, journaliste-modérateur.

Sur la base d’un rapport du Pr Knusel réalisé d’après le profil des utilisateurs de La Tuile, les interventions ont démontré qu’il est de plus en plus facile de devenir un « exclu » dans notre société. Désagrégation des liens de solidarité, durcissement du marché du travail, difficultés au niveau du logement toujours plus fréquentes, problèmes de santé, dysfonctionnements administratifs, autant de facteurs qui contribuent à rejeter sur le bas-côté les personnes les plus fragiles, alors que le droit à chacun de disposer du minimum vital est garanti par les Constitutions, fédérale et cantonale, ainsi que par la législation cantonale. Les notions de droit au logement ont été également largement débattues, l’absence de perspective de relogement favorisant un maintien dans une forme de marginalité.

Le côté préventif reste encore à développer, notamment par le biais d’un « observatoire des pauvretés ».

Nous travaillons à donner une suite concrète à ces débats et un premier projet consiste maintenant à initier la création d’une plate-forme contre l’exclusion. Nous vous encourageons à y participer en nous faisant part de vos réactions.

Lisez l’article du Professeur René Knüsel sur La Tuile: « L’hébergement de nuit à Fribourg : un travail avec la marge de la marge : une observation conjointe de professionnels et de chercheurs ». Un travail de référence!

Pour en savoir davantage sur l’accueil des personnes sans abri durant l’histoire et aujourd’hui, vous pouvez vous référer à l’ouvrage de Charly Veuthey: Fribourg et ses vagabonds, que vous pouvez commander depuis ce site.

Pour mieux connaître la problématique, lire aussi le travail de Madeleine Christinaz: « Survivre à la rue; identité et trajectoires de sans abri » (2007) mémoire de licence en sociologie, université de Fribourg (consultable à la BCU).